février 2010

  • Nouvelle génération de fraiseuses Wirtgen de grande capacité avec les W 200 et W 210 :
    rendements élevés et des coûts d’exploitation réduits.

    Avec la W 200 et la W 210, Wirtgen lance deux modèles de fraiseuses de grande capacité. Le leader du marché dispose désormais d’une gamme incomparable de 17 fraiseuses à froid. La particularité de cette nouvelle génération de fraiseuses de conception totalement renouvelée est d’apporter de nombreuses fonctionnalités innovantes pour davantage de souplesse en termes de rendement de fraisage et d’applications. Ces caractéristiques sont autant d’atouts qui permettent d’avoir un rapide retour sur investissement grâce à des coûts d’exploitation nettement réduits.

    Trois largeurs de fraisage, un écartement des pics variable, un poids avantageux

    Ces grandes fraiseuses présentent toutes deux une largeur de fraisage standard de 2 m et peuvent être équipées, en option, d’un groupe de fraisage d’une largeur de travail de 1,5 m ou même 2,20 m. Le système FCS Light, de changement rapide du tambour, permet de réaliser de façon optimale les applications les plus diverses en mettant en œuvre aisément différents tambours de fraisage. La profondeur de travail maximale de ces deux machines est de 33 cm.

    Le champ d’applications couvre la réfection des couches de roulement de grande superficie, le rabotage sélectif des couches du corps de chaussée ainsi que les travaux de fraisage fin avec différents écartements des pics. La W 210, fraiseuse haute performance, est en effet dotée d’une motorisation particulièrement puissante de 500 kW / 680 CV. Son faible poids de service de 28 100 daN (kg) garantit un transport aisé. Avec une puissance moteur de 410 kW / 558 CV et un poids de 27 100 daN (kg), la W 200 aux dimensions extrêmement compactes est également facile à transporter et permet, elle aussi, de mener à bien des missions de fraisage variées avec une grande efficacité.

    La double motorisation de la W 210 induit une nette réduction de la consommation de carburant

    Parmi les innovations exceptionnelles présentées par la société Wirtgen GmbH figure le concept d’entraînement de la W 210. L’intégration de deux moteurs diesel est un avantage irréfutable permettant à l’opérateur d’adapter la puissance moteur en fonction des besoins. L’exploitant de la machine profite lui aussi grandement de cet avantage puisque les dépenses en carburant peuvent diminuer de 25 % par rapport à un concept d’entraînement conventionnel comparable. Il est en effet courant d’être confronté à la situation suivante : sur un premier chantier, la fraiseuse doit travailler à pleine puissance sur une profondeur de fraisage de 30 cm ; le chantier suivant requiert en revanche un fort rendement surfacique sur une petite profondeur de travail de 4 cm. Pour le fraisage en profondeur, on sollicite les 680 CV de puissance combinée des deux moteurs ; pour le fraisage plus superficiel, un seul moteur suffit. Le deuxième moteur peut être en effet démarré ou arrêté selon les besoins. S’il est mis en marche, il tourne automatiquement dans la plage de régime du premier moteur.

    Par ailleurs, ce concept d’entraînement est éco-responsable. L’utilisation d’un seul moteur lors de plus faibles sollicitations permet de ménager à la fois l’environnement et l’opérateur grâce à la réduction des émissions polluantes et sonores.

    Un vaste champ d’applications, un régime optimal pour les tambours

    Pour optimiser la consommation de gasoil, le rendement de fraisage et donc l’efficacité globale de la W 200 et de la W 210 en fonction de leur mission, ces fraiseuses ont été dotées de possibilités de réglage supplémentaires avec trois régimes moteur : 1 600 tr/min, 1 800 tr/min ou 2 050 tr/min. Pour une puissance accrue avec une usure des pics et une consommation de carburant minimale, c’est toujours le régime moteur le plus faible qui devra être sélectionné. Avec le régime de 1 800 tr/min, on obtiendra un rendement surfacique optimal pour le fraisage de couches de roulement ainsi qu’une surface fraisée standard. Enfin, le régime de 2 050 tr/min est prévu pour les missions de fraisage fin avec un rendement surfacique très élevé. Il est alors possible d’atteindre des vitesses de travail dépassant 30 m/min tout en réalisant des profils d’excellente qualité.

    De nouveaux standards d’ergonomie pour le poste de conduite

    D’une conception entièrement renouvelée, le poste de conduite et les éléments de commande sauront convaincre l’opérateur par la simplicité des différents réglages. Le siège ajustable en hauteur peut être déporté hors de la machine par un bras pivotant. Grâce au poste de conduite « taille de guêpe », la visibilité sur les arêtes du tambour et sur les trains de roulement est nettement améliorée. Le conducteur peut ainsi effectuer les travaux de fraisage avec aisance, en étant assis dans une position confortable, tout en bénéficiant d’une vision dégagée. Dotés de fonctions identiques, les deux pupitres de commandes principaux situés de chaque côté de la machine peuvent être réglés selon les souhaits de l’opérateur. Le nombre de commande est réduit au strict minimum et les fonctions sont représentées sous forme de pictogrammes pour une mise en œuvre simplifiée. Toutes les fonctions apparentées ont été regroupées de façon judicieuse et sont clairement caractérisées par un marquage de couleurs. Les codes couleurs sont très pratiques car ils permettent une conduite intuitive et raccourcissent la formation des opérateurs inexpérimentés. L’écran du système de nivellement automatique Level Pro de Wirtgen ainsi que le nouvel écran de commande multifonctions sont positionnés au centre du poste de conduite. Ils peuvent aussi être déportés sur la gauche et sur la droite afin de toujours rester dans le champ visuel du conducteur.

    Par ailleurs, les conditions de travail avec les W 200 et W 210 sont nettement améliorées grâce à leur poste de conduite intégralement suspendu qui réduit fortement les vibrations. Enfin, la nouvelle conception de la cabine permet dorénavant de déplacer le toit ainsi que les vitres AR et AV d’un seul bloc, afin d’éviter les obstacles de type arbres ou panneaux.

    Un guidage automatique avec le système PTS

    Le nouveau système PTS permet le guidage automatique des fraiseuses de grande capacité parallèlement à la surface du corps de chaussée. PTS (Parallel to Surface) garantit une utilisation simple et parfaite des matériels lors des travaux de profilage sophistiqués. Le système PTS assiste l’opérateur dès le positionnement de la machine sur la zone de fraisage. Cette fonction automatique prend en charge toutes les opérations qui devraient sinon être sélectionnées une à une par le conducteur. Les corrections fastidieuses deviennent superflues. Par la pression d’une simple touche, le système de nivellement Level Pro est activé la machine descend rapidement sur ses trains de roulement. Lorsque le groupe de fraisage atteint la surface à fraiser, la vitesse de positionnement diminue et le tambour de fraisage s’enfonce lentement jusqu’à atteindre la valeur requise. Cette fonction automatique permet donc d’éviter l’usure accélérée, voire la rupture des pics au début des opérations de fraisage.

    Le même principe s’applique au guidage des fraiseuses perpendiculairement au sens de travail. Les machines doivent souvent surmonter des différences de niveau considérables en entrant sur la bande de fraisage ou en la quittant. Grâce au quadruple essieu oscillant, tous les trains de roulement s’équilibrent avec rapidité et précision pour réduire l’inclinaison transversale. Cette fonctionnalité améliore considérablement la stabilité et donc la sécurité ainsi que le confort de conduite de l’opérateur.

    Une commande intelligente du système d’entraînement pour une traction maximale

    Le système ISC (Intelligent Speed Control) s’avère particulièrement avantageux lors des applications exigeantes. À l’instar du système antipatinage des automobiles, l’ISC empêche le patinage des chenilles, assurant une traction maximale de tous les trains de roulement pour un rendement de fraisage optimal. L’usure des patins s’en trouve également réduite. Le système ISC augmente automatiquement la vitesse des chenilles extérieures dans les courbes et ce, indépendamment de l’angle de braquage : tous les trains de chenilles restent actifs y compris dans les virages extrêmement serrés. L’ajustage automatique de la vitesse de traction en fonction de la charge du moteur diesel garantit toujours une puissance maximale ainsi qu’un fonctionnement sans à-coups de la machine.

    Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

    Wirtgen France S.A.S.
    Vanessa Gouillon
    7, rue Marc Seguin
    BP 31633
    95696 Goussainville
    E-mail: contact@wirtgen.fr

    Retour
    • TÉLÉCHARGER LE TEXTE

    • TÉLÉCHARGER LES PHOTOS

      • Une avancée technologique à fort potentiel d’économies : la W 210 de Wirtgen est le seul modèle au monde de fraiseuse à froid proposant un concept d’entraînement innovant à double motorisation diesel.

      • Avec une largeur de travail de 2 m et un faible poids de service de 27 100 daN (kg), la W 200 est une fraiseuse puissante, très compacte et légère, dans la catégorie des 410 kW.

      • Une ergonomie accrue grâce à une nouvelle conception du poste de conduite : un nombre restreint d’éléments de commande permet à l’opérateur de se concentrer sur l’essentiel. De nombreuses fonctions automatisées viennent également l’assister dans son travail.

      • Des matériels qui bénéficient d’une technologie plus respectueuse de l’environnement avec des moteurs au régime optimisé en fonction du type de fraisage et régulé selon la vitesse de travail ou encore des ventilateurs asservis à la température du moteur pour préserver les ressources.